Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 septembre 2006

We are so screwed... Episode four

Bon, j'avais fini ma note et Windows m'a fait un écran bleu...
J'ai une sainte horreur de réecrire. =_= Bordel de merde.

Episode four "Note: find charm for very bad luck" :

JE VEUX UN ARRIVAGE DE POUPEES VAUDOUS !!

D'accord, la guigne me suit. C'est le karma c'est sûr. Maintenant je me farcis de ces échecs... Déjà que je dois m'a survie à un Rituel qui emprunte le même principe !
medium_185125060_small.2.jpgAprès les recherches il me restait une nuit avant la réception avec mon sire et j'ai la fabuleuse idée de l'investir à une petite séance de repérage sur les quais de Bordeaux pour pouvoir me faire des contacts plus tard. Je remarque que un groupe de marins dans le quartier industriel sont en train de se passer quelque chose qui n'a pas forcément l'air très licite. Je m'approche un peu dans l'espoir de voir ce que c'est. L'un d'eux me repère et là démarre le ballet fleuri des échecs plus ou moins drôles.
Je finis par fuir après un court échange de banalités suicidaires mais malheureusement ils me rattrapent et l'un me choppe avec une chaîne. Je me ramasse au sol, merveilleux je m'assomme toute seule.

Quand je me réveille, je suis dans un entrepôt, mes vêtements sont bousillés et je vous passe le détail de ce que j'ai sur la peau, pas besoin d'être devineresse au souvenir de leurs paroles précédentes pour comprendre à quoi ils se sont amusés avec moi. En plus de ça ils m'ont allégée de mon portefeuille, de mes clefs et de mon Glock Clara. Et m'ont tabassée.
Au moins je sais qu'il se passe des trucs louches sur les docs, et j'ai vu la tronche de celui qui s'est allumé une cigarette. Vous inquiétez pas, connards, vous me le payerez tôt ou tard.
Après avoir attendu que mes blessures guérissent... Je dois fouiller les poubelles pour remettre à la mode le style polystyrène drapé pour me couvrir, puis je toc à une porte en espérant pouvoir téléphoner à Blake pour qu'il vienne me chercher. Seulement ça se termine que le vieux de la maison appelle une ambulance, que j'échoue à convaincre ceux-ci de me ramener uniquement et qu'ils me prennent pour une folle. Ils vont même jusqu'à me piquer et c'est après plusieurs tentatives de leur part pour me garder plaquée au sol que j'arrive à m'enfuir et me coucher au fond d'une poubelle publique jusqu'au lendemain soir.
Au moins je vais louper le tour en aquarium.medium_040.jpg

Le lendemain soir c'est reparti pour un tour, j'essaie de prendre une voiture à la volée seulement je n'ai pas remarqué l'inspecteur Harry à la française qui se trouvait sur le siège passagé. Il me fait valser par le pare-brise et quand je me relève c'est pour voir que ce trou-du-cul radical fait 2m5...
Entre lui et Gareth... Je préfèrais encore Barry White.
Je m'enfuis en usant de célérité cette fois et je me cache jusqu'à ce que ça se calme.
'Tain j'ai mis un foutoir monstre à Bordeaux, ces emplumés de Ventrue vont pas aimer et mon Sire va être furieux.
Je finis par rentrer à pieds en courant, arrivant trop tard pour la réception, évidemment. Blake me fait remarquer que je pue pour ensuite me dire que, effectivement, Maximilien était furieux de mon absence. Mon Dieu.

Je vais prendre un bain, un long bain, et je pleure. Tout s'emmêle dans ma mémoire.
Qu'est-ce qui m'a pris, après 900 ans de démonstration, d'oublier que tous les hommes sont des salauds juste bons à jouer les bêtes ?! Et ça pour UN homme ?! Stupidité ! La promesse que j'ai faite ne vaut rien !
Je n'aurais jamais dû faire confiance à Nines : tout est de sa faute ! Il m'a gardée éloignée de cette foutue arme secrète du Sabbat et voilà où ça mène ! Pourquoi faire un secret là-dessus ?! C'est qu'il y a eu, à un moment ou un autre, anguille sous roche ! D'ailleurs il y a toujours eu anguille sous roche dès l'instant où il s'est levé pour défier LaCroix durant le Tribunal !

On ne peut pas leur faire confiance !

Je me couche avant le levé du soleil et durant mon sommeil mort je fais encore ces cauchemars... Non, Maximilien de Valens ne vaut pas mieux que les autres...
Oh ! Je réveillerai Nines ! Je le réveillerai et je lui briserai le coeur, à l'instar du mien, par cette cruelle tromperie avec Maximilien ! (C'est beau ça rime :P)
Et mes poupées danseront jusqu'à ce qu'elles se brisent !