Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 octobre 2007

La *Grande* Roue de l'Infortune

e159e9793b7ba8e6871097bb613e5aee.pngJe poste maintenant parce que cet aprem j'aurai pas le temps. Je dois faire le devoir de couleur (calquage, découpage et collage en perspective et sans faire de jeu de mot pourri) ainsi que celui de volume (découpage, perçage et collage pour faire une colonne en 3D). En plus j'ai kiné, si ça se trouve mon papier gris pour la marie-louise du devoir de couleur ne sera pas assez grand sauf si je bricole, bref j'aurai sûrement à aller aux Couleurs du Temps. (Merdeuh)
Oui, c'est tout moi ça : bibi pressée. Tout ce qu'il ne faut pas faire. Je change de cap au retour des vacances de Toussaint.

58d5df9a03f2bbec345dbcbaea6551e6.jpgPour ma défense j'ai le moral qui joue pire qu'au yoyo, il joue carrément à la grande roue. J'suis borderline, c'est fixé. J'me ferai une cure de chocolat et de vitamines comme dit Roci, pour arrêter ça parce que y'en a marre d'avoir envie de pleurer à n'importe quel moment à cause de mes jambes, de ma vie, de Judas, de mon imagination à la con qui me fait rêver à n'importe quoi histoire d'ajouter de l'huile sur le feu du désespoir, et à cause d'un mixte de tout parce que tout est lié !
L'auto-conviction ça marche pas en prime dans ces cas là, mais juste assez pour ne pas fondre en larmes. Voilà pourquoi je reviens encore plus crevée le soir : non seulement ça demande une concentration intense le dessin, mais en prime je dois me concentrer intensément pour ne pas chialer et mettre mes combats intérieurs en veille.
Etre dans une classe composée d'élèves à 99% plus jeunes que moi m'interdit encore plus de laisser aller (déjà que se sont les filles qui sont aux petits soins, c'est gentil remarque.)

bbf1fc7df2928762fa62cc23dbfd427f.jpgCa me va bien la fierté surélevée voire mal placée, non ? Oui, je suis mamie Lia, avec une vision du monde bien à l'ancienne. Les plus vieux doivent veiller sur les jeunes, les hommes sur les femmes, les femmes sur les mômes et les mômes être bien élevés. Mais à l'ère du Kali Yuga, plus personne ou presque ne respecte ces idées, ma bonne dame ! Les passants masculins continuent leur chemin, sur quatre garçons un seul (voire deux parce que je suis de bonne humeur pour l'instant) fait preuve de courage. Pour moi, en gros, un seul a été un homme.
Et vu c'qui s'est passé, là c'est un compliment !
Remarque, bourrine comme je suis, même si physiquement je tiens le rôle de la donzelle impotente, j'ai plutôt envie et je me prive pas d'essayer de faire ramasser leurs dents à tous les chieurs qui ont besoin d'une victime facile pour se sentir supérieurs. Faites gaffe, j'ai pas piégé mes métastases comme disait Desproges, mais j'ai le coup vicieux ! Ah, ah ! Y'en a qui se sentent encore supérieurs si je les fous sur le ventre après un petit jeu de séduction pour être sur leur dos et les :
dc8d377447caca16adeeff0554c74cd3.jpg-Etrangler avec un fil de nylon
-Egorger, c'est plus drôle et théâtral
-Leur briser la nuque dans un moment de mensuétude
Un humanoïde sur le ventre est aussi ridicule qu'un poisson sans bicyclette, les mouvements des bras pour atteindre la cible sont quasi nuls, le poids du fourbe bien installé sur votre dos doit être soulevé et le temps que vous puissiez agir pour bouger, lui aura eu celui de vous briser quatre membres et la nuque sans oublier de vous faire vous sentir bien peu de choses !
J'adore cette technique, ça se voit. Elle a toujours bien marché, au contraire de moi.

b120bf276c9f9b3ac34afb4de8e705a4.jpgSur un autre sujet, on a eu les briefs pour le projet de fin d'année, le thème est "dessus/dessous" bwahahahahahahahahahahah, le thème récurrent de toute l'humanité depuis la Nuit des Temps ! LE PIED ! Par contre, je sens que je vais l'aborder sur celui (le pied) du psychologique. C'est dans l'air du temps. J'peux aussi faire sur les tripes puisque l'ère est sale et rouge mais ça m'inspire moins.