Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 février 2008

Moonlight

Ouhou ! Un post dans cette section ! Miracle ! (En fait : grosse flemme).

Bon allez, zou le sujet : Moonlight est une série télé américaine d'octobre 2007 qui mélange le genre film noir des détectives privés et le genre fantastique sur le thème des vampires.

Je vous arrête tout de suite parce que je n'ai pas envie de lire ce genre de remarques infondées : Moonlight n'est pas un copié/collé ou un erzazt d'Angel ou de Buffy. Le seul point commun (et c'est bien LE seul) c'est que le héros Mick St.John est un vampire détective privé à L.A. De là à dire qu'il s'agit là d'un copié/collé d'Angel, c'est s'arrêter sur un préjugé. Certes en lisant le résumé on peut penser ça (c'est c'que j'ai fait) mais en visionnant on se rend compte que ça n'a rien, mais absolument rien, à voir.

Résumé

2392f681466f98d422e30a2ce35d86a5.jpgMick St.John est un vampire devenu détective privé peu après avoir été transformé contre son grès durant les années 50 à Los Angeles. De nos jours, il enquête sur des affaires diverses et variées afin de mettre ses pouvoirs au service des humains et par la même mieux supporter sa condition qu'il déteste.
Hors, ces derniers temps, les enquêtes sur lesquelles il planche sont par quelques concours de circonstances en rapport avec d'autres vampires de la ville. Quand l'affaire du "tueur-vampire de L.A" frappe, il se retrouve, presque malgré lui, à travailler en partenariat avec une jeune journaliste d'un journal télévisé publié via Internet : "Buzzwire". Cette jeune femme active et au caractère affirmé n'ayant pas froid aux yeux se nomme Beth Turner.
Ces affaires vont le forcer à préserver le 'secret de l'existence des vampires' comme le souhaite son meilleur ami : le vampire Josef.

Particularité

-Le point de vue interne : on nous livre les pensées de Mick St.John en voix-off comme lors d'un film de privé. Cela donne souvent l'occasion de répliques auto-dérisoires et ironiques, et rend très attachant le personnage livré à ses pensées.

-Le vampirisme : les vampires de Moonlight ne craignent pas la lumière du jour (jusqu'à un certain point, comme les humains face aux radiations), les pieux dans le coeur les immobilisent (comme dans Vampire Mascarade). Par contre, l'argent est un poison et le feu leur est mortel. Ils ne perdent pas leur âme, ne deviennent pas "tronche de papier mâché" quand ils sortent la panoplie des crocs, seuls leurs yeux changent de "couleur". (En fait, ils se rapprochent plus d'yeux de cadavre, clair avec la pupille rétrécie au centre et sans iris) ainsi que leur peau qui se fait plus "cadavérique". Ils ont des sens hyper développés, une force et une célérité accrues et peuvent pratiquement "voler". En fait les vampires de la série se rapprochent plus de l'univers de Vampire la Mascarade que de Buffy et Angel sans tout ce système de clans et de sectes. Se sont de vrais solitaires.
Et aussi ce qui est très sympa de mon avis c'est qu'en tant que cadavres, les vampires dorment dans des caisses frigorifiques. Le froid est leur ami.

2133f5c5d2362cc4ff5d169a061e771a.jpg


-La trame narrative : il s'agit d'un policier fantastique donc ce qui intéresse le plus c'est la phase enquête. Plus on avance plus on apprend de choses sur Mick et Beth à travers certains évènements qui s'intègrent à certaines enquêtes.

4e5b8affbf8c43204f1da555997b5e29.jpg-Le couple : Mick et Beth ont une relation très intéressante. C'est un vrai tandem, l'un et l'autre se rend indispensable à l'avancement des enquêtes.
Beth n'est pas une potiche, elle est même très entreprenante et ne manque pas de culot pour prendre des risques.
Mick lui se rend intéressant par son côté très humain. Son histoire le rend très attachant et il a un certain sens de l'humour noir. Etre un vampire qui n'aime pas ce qu'il est ne l'empêche pas de faire des erreurs de jugement en se montrant trop impulsif ; mais il fait preuve d'énormément de volonté. (Ca putain, oui.)

-Les autres personnages : il n'y a pas pléthore de personnages secondaires récurrents, ce qui n'est pas plus mal à mon avis surtout quand il s'agit de série policière. On apprécie surtout Josef pour avoir le sang-froid que Mick n'a pas, et peut-être aussi Josh, le petit-ami procureur de Beth qui est un homme compréhensif mais quand même jaloux.

Liens

Vous pouvez télécharger jusqu'à l'épisode 11 de la saison 1 de Moonlight en VOSTF via Bittorent ici

Allociné - Moonlight pour plus d'informations

News

-Moonlight a jusqu'à présent 12 épisodes, mais l'avenir de la série est incertain.
-TF1 a acheté les droits de diffusion (chouette)

Les commentaires sont fermés.